“Aï”, le principe d’harmonie en Aïkido

Le kanji () qui compose le mot Aïkido recouvre les notions de réunion, harmonie, unification, réunir ses forces, faire des efforts communs, conformité, assortir (…). Aï a la même connotation que la mère qui protège son enfant. En fait, ce aï correspond plus exactement à la rencontre harmonieuse, la capacité à harmoniser son comportement entre partenaires. Le aï de l’aïkido n’a de sens que parce qu’une rencontre, une connexion s’établit : pratiquer l’aïkido seul n’a pas de sens.

Nature et Harmonie
Livre Nature et Harmonie sur l’Aïkido, par Mitsugi Saotome Shihan

Saotome sensei explique : “il n’y a pas de kata individuel en aïkido, car l’aïkido est harmonie des relations. Sur le tatami d’ aïkido , vous rencontrerez des gens de différentes origines sociales, de différent statut, de différentes cultures et langages, de différentes opinions politiques ou philosophies religieuses. Ils viennent ensemble non pour entrer en compétition, non pour imposer leurs propres idées aux autres, mais pour apprendre à s’écouter les uns les autres, à communiquer à travers l’ aïkido . Sur le tatami, nous ne pouvons pas cacher notre vrai soi. Nous montrons nos faiblesses comme nos forces. Nous transpirons ensemble, affrontons le stress ensemble, nous nous aidons les uns les autres, et nous apprenons à faire confiance […] Nous sommes tous des individus, mais nous sommes tous une partie de chacun des autres. […] Ceci est l’harmonie.”

Mitsugi Saotome Shihan

En 1946, les Américains interdisent la pratique de tous les arts martiaux au Japon. L’Aïkido fut le premier art martial qui reçut l’autorisation de reprendre la pratique en raison de sa tendance pacifiste. Tout en conservant l’esprit traditionnel du samouraï, Morihei Ueshiba a greffé à sa pratique des éléments plus modernes : Paix, Fraternité, et Harmonie.

Le rôle de l’harmonie dans l’Aïkido

Cet art martial est teinté de réflexion spirituelle, de zen, de shinto. Que nous retrouvons dans l’attachement de ses pratiquants à développer paix et harmonie entre tous les hommes. Là où d’autres arts martiaux parlent d’esquive, de coups ou de mettre K.O., la finalité en Aïkido est de démontrer que le partenaire ne doit pas être détruit. L’action est proportionnelle à l’attaque, et les conséquences calculées. La violence est exclue, et la primauté est accordée au respect du partenaire, et de son intégrité.

Ainsi, les partenaires s’enrichissent mutuellement grâce à cette harmonie, qui leur permet de se construire dans la pratique. Car l’Aïkido n’a pas vocation à apprendre à se battre. Il permet de se préparer mentalement, physiquement, et techniquement, à l’obligation de répondre à une attaque. L’Aïkido a pour objectif d’obtenir le désarmement volontaire de l’assaillant par le découragement au lieu de la destruction. Toutes les techniques s’inscrivent elles aussi dans une certaine harmonie, grâce à des mouvements circulaires destinés à rejeter toutes les formes d’agression dans un vide; Utiliser la force et l’énergie de l’assaillant pour la retourner contre lui. Et lui faire comprendre l’inutilité de son acte.

Kangi “Aï”

De même, l’Aïkido vise à transformer une intention agressive en relation physique et mentale harmonieuse par principe de non opposition. Sans agressivité, chacun de nous conserve tous ses moyens physiques et mentaux pour adopter une réponse adaptée à la circonstance de l’action.C’est pourquoi, logiquement, il n’y aura aucune relation vainqueur-vaincu, aucune notion de rivalité, pas de jalousies. Chacun recherchera son propre équilibre par rapport à lui-même, et à son environnement.

Finalité ?

En conclusion, cette harmonie aboutira à la paix intérieure. Et la richesse de l’harmonie dans la relation permettra une recherche d’harmonie universelle. La sensibilité du pratiquant trouvera à s’épanouir dans tous les domaines de sa vie, et lui apportera cette harmonie créatrice de paix. L’Aïkido permet à son pratiquant d’être en harmonie avec l’univers en faisant de lui un élément intégré à l’univers. Il harmonise son énergie à celle de son partenaire et celle du milieu dans lequel il se trouve.

L ’aïkido protège la naissance et le développement de tous les êtres afin que tous puissent participer à la structuration de l’Univers. Il est le résultat de la volonté de Maître Ueshiba de rendre l’étude des arts martiaux accessible à tous. « d’intégrer par le corps les énergies harmonieuses à l’œuvre dans l’univers ». Car le but avoué de l’Aïkido d’O’Sensei est celui de nous mettre en harmonie avec l’univers, et de faire partie intégrante de cet univers; Ainsi : « Si vous n’êtes pas relié au vide véritable, jamais vous ne comprendrez l’Aïkido ».

Pour continuer votre culture dans le monde de l’aïkido, vous pouvez consulter les articles relatifs sur :