« Do », la « Voie ».

Cela consiste en une ‘méthode de vie’, un enseignement, une voie pour se découvrir en profondeur.

Dans le but de libérer son esprit intérieur, il faut s’harmoniser avec le ciel et la terre et abandonner tout égocentrisme.

Bien plus que l’aspect physique, l’Art Martial trouve son essence dans les qualités d’esprit et de cœur.

S’engager sur la Voie, c’est choisir un des chemins qui conduisent vers le point de l’horizon. Et chacun cherchera le guide qui lui précisera le chemin.

Ces deux choix seront déterminants, sans qu’aucune certitude ne puisse être avérée. Tout réside dans la capacité à surmonter les obstacles et affronter les efforts, tel un funambule suspendu dans le vide.

La Voie n’est que matière à faire face à nous-même, et de franchir notre ‘zone de confort’. Surmonter les difficultés permettra au pratiquant le développement de sa volonté et sa capacité à progresser. Chaque revers n’est en fait qu’une aide sur cette Voie de l’accomplissement de soi. Ce qui implique nécessairement d’affronter ses propres défauts et faiblesses, et de maîtriser notre propre orgueil, nos doutes, notre impatience, voire notre lâcheté.

La déception et la ténacité sont les difficultés de notre évolution de pratiquant.

D’autant qu’intégrer un ‘Do’, une ‘Voie’, c’est également appliquer les principes dans sa vie quotidienne : garder à tout moment une posture harmonieuse, exempte d’apports superflus.

2 réponses sur “« Do », la « Voie ».”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *